Dans l’édition d’EcoTV au mois de septembre, William de Vijlder et François Doux observent que la menace protectionniste, omniprésente dans les médias, n’a pas empêché Wall Street d’atteindre de nouveaux sommets, portée par la croissance des bénéfices et une Réserve fédérale perçue comme accommodante.

« D’un côté des records à Wall Street montrent bien évidemment le rôle joué par la politique monétaire et cette grande prudence de la Réserve fédérale qui inspire beaucoup de confiance aux opérateurs de marché. L’autre point très important, c’est évidemment la très bonne conjoncture économique américaine qui pousse à la hausse les bénéfices. Le bémol à cette dynamique boursière, c’est qu’il semble que les inquiétudes quant à la menace protectionniste n’ont pas eu d’impact jusqu’ici. Ce qui veut dire que si sur ce plan-là, il devrait y avoir une détérioration, l’impact sur Wall Street devrait alors être d’autant plus important. »

William de Vijlder

 

Retrouvez toutes les vidéos EcoTV