Les marchés obligataires seraient-ils en train de jouer à Dr. Jekyll et Mr. Hyde ? Jusqu’à une date récente, la performance des obligations allemandes a suivi une tendance haussière quasiment linéaire sur fond de très basse volatilité. Cependant, la faiblesse de la volatilité observée masque peut-être une élévation du risque intrinsèque sous l’effet de valorisations toujours plus chères.

Tel un volcan endormi, le risque pourrait ainsi se réveiller à tout moment. C’est ce qui s’est passé ces dernières semaines dans la zone euro, le Bund affichant une performance à l’opposé de l’évolution récente. Curieusement, l’ampleur du repli de l’indice obligataire n’est pas sans rappeler la correction maintes fois observée sur les marchés européens des actions, considérées à juste titre comme une catégorie d’actifs plus risquée.

cumulative performance of European equities and german bunds