William De Vijlder

Directeur de la Recherche Economique du Groupe BNP Paribas

Marchés et investissements financiers

William De Vijlder analyse les relations entre les marchés (obligations, actions, matières premières, capitaux, devises…) et l’économie, le comportement des investisseurs et notamment leur appétit pour le risque en fonction des données économiques et du niveau d’incertitude.

Qu’y a-t-il derrière le sommet ?

L’indice du sentiment économique dans la zone euro a atteint son plus haut niveau depuis janvier 2001, et les perspectives de croissance demeurent favorables. Or, l’historique des données montre que l’indice ESI peut connaître des fortunes tout à fait diverses aux lendemains des plus hauts : les données en baisse – au-delà de traduire – viennent alors alimenter le regain d’incertitude.

Lire la suite
 

Economie mondiale : face aux risques endogènes

Même quand le ciel est bleu, mieux vaut penser à prendre son parapluie, d’autant plus quand il y en a peu de disponibles. C’est le cas dans le monde économique et financier actuel où la marge de manœuvre des politiques monétaire et budgétaire pour relancer la croissance est terriblement réduite. Il convient alors de distinguer les facteurs exogènes des facteurs endogènes.

Lire la suite
 

Le casse-tête de l’or noir

Le 20 janvier dernier, le baril de Brent coûtait 27,88 dollars, soit 25,52 euros, le prix le plus bas de l’année en cours. Tout récemment il a atteint les 50 dollars (44,7 euros). Sans se livrer à des prévisions qui, comme l’a montré l’expérience de 2015, sont encore plus difficiles à réaliser concernant le pétrole que pour d’autres variables économiques, il convient de s’interroger sur les conséquences de cette hausse.

Lire la suite
 
Menu