Derniers articles

Zone euro : éblouis par la lumière ?

La zone euro affiche une croissance robuste, un dynamisme économique que partagent ses Etats membres. Cependant, d’importantes différences structurelles subsistent. L’environnement conjoncturel actuel est particulièrement favorable à une politique de stimulation de la croissance potentielle du PIB et de renforcement de la résilience.

 

BCE : la syntaxe de Sintra

Le marché a fortement réagi au discours de Mario Draghi à la conférence de la BCE à Sintra, ce qui témoigne du grand malaise créé par la perspective d’une normalisation de la politique monétaire.

 

Resserrement monétaire : un jeu perdant-perdant ?

La normalisation des politiques monétaires est un exercice d’équilibriste : un resserrement trop rapide fait courir le risque de tuer la reprise, un autre trop tardif d’augmenter l’inflation et de mener, dans un deuxième temps, à une hausse de taux plus agressive. La réaction des marchés financiers complique la donne. Plusieurs facteurs rendent la tâche des banques centrales plus difficile encore ces dernières années.

 

Economie mondiale : face aux risques endogènes

Même quand le ciel est bleu, mieux vaut penser à prendre son parapluie, d’autant plus quand il y en a peu de disponibles. C’est le cas dans le monde économique et financier actuel où la marge de manœuvre des politiques monétaire et budgétaire pour relancer la croissance est terriblement réduite. Il convient alors de distinguer les facteurs exogènes des facteurs endogènes.

 

L’art de négocier un virage… monétaire

« Après une longue ligne droite, le conducteur rétrograde et freine légèrement avant un virage. Découvrant un virage plus serré qu’il ne l’avait imaginé, et vu sa vitesse toujours élevée, il appuie plus fort sur les freins. Les roues se bloquent et la voiture dérape… ». Cette métaphore pourrait s’appliquer au défi que doit relever la Réserve fédérale.

 

Zone euro : jusqu’où l’amélioration peut-elle aller ?

La zone euro se porte mieux. Le quatrième trimestre 2016 a vu une vraie accélération dans le secteur manufacturier et celui des services. Et selon les données de la Commission européenne, depuis la mi-2016 la confiance des consommateurs a nettement progressé de même que celle des entreprises.

 

Changements d’étapes

Une relance budgétaire dans une économie américaine au plein emploi devrait finir par provoquer un resserrement des conditions financières et monétaires qui, à son tour, pourrait peser sur les perspectives de croissance et l’appétit pour le risque des investisseurs. La trajectoire semble donc bien dessinée.

 

Espoirs et incertitudes d’une nouvelle ère

Un esprit festif s’est emparé de Wall Street, reflétant l’anticipation des investisseurs d’une baisse des impôts des ménages et des entreprises et, dans une moindre mesure, d’une augmentation de certaines dépenses, en particulier celles liées aux infrastructures. Le marché obligataire en revanche est en berne.

 

Le FMI apporte de bonnes nouvelles et…d’autres

Les perspectives de l’économie mondiale du FMI dressent un tableau plutôt positif à court terme, mais les risques à moyen terme ont augmenté. Pour relever ces défis, des politiques plus coordonnées sont nécessaires.
Retrouvez la vidéo d’EcoTV Week

 

Politique monétaire du Japon : encore une chance ?

La crédibilité est la condition sine qua non du succès des objectifs de politique monétaire d’une banque centrale. Elle renvoie à la question du pouvoir (indépendance) de l’institut d’émission pour agir lorsque les circonstances l’exigent ainsi qu’à la détermination et à l’aptitude de ce dernier à adopter les mesures appropriées.

 
 
Menu